Samedi 10 octobre, c’était la première journée de notre cycle de rencontres appelé « Se Raconter la Maison Solidaire », avec la participation d’une vingtaine de personnes. La journée, accompagné par Eleonora Banovich de la coopérative La Trame, s’est articulée autour de différents ateliers. Dans un esprit à la fois sérieux et convivial, les productions ont été riches et denses.

Chacun a la possibilité de venir y contribuer, même sans avoir participé à la première journée. Myriam et Tugdual vous collecterons votre contribution pour l’ajouter aux autres.

 Ma première fois à la Maison Solidaire

En guise d’inclusion de la journée, chacun a été invité à se rappeler et à partager avec le groupe se « Première fois à la Maison Solidaire » : un exercice pas toujours simple, surtout pour ceux qui sont là depuis longtemps… Ces souvenirs collectés ont ensuite été retranscrit sur des fiches matérialisant les différentes « Portes d’entrées » de la Maison Solidaire, et installés sur notre Frise du Temps.

La Maison Solidaire et moi

Une histoire commune se construit à partir d’une multitude d’histoires individuelles. Pour se « Raconter la Maison Solidaire », des binômes ont été constitués et sont allés à la rencontre d’autres binômes pour collecter les souvenirs et appréciations de chacun à partir de 10 questions :

  • quelle a été la plus grosse « rigolade » à la Maison Solidaire ?
  • Raconte un moment difficile où on a été solidaire
  • quelle a été la plus belle victoire ?
  • quelle a été la plus grande aventure ?
  • Raconte un geste de solidarité qui t’a marqué
  • Raconte un mauvais souvenir
  • Raconte une chose dont tu es fier.e
  • Raconte une belle rencontre
  • Raconte quelque chose que tu as vécu et que tu ne t’attendais pas à vivre
  • Selon toi, quelle a été la plus belle fête ?
L’arbre de la Maison Solidaire

Sous la forme d’un Marronnier, chacun est invité à décrire en 2 mots la Maison Solidaire, en l’inscrivant sur ses feuilles. Une forme simple et visuelle pour créer une représentation collective de la Maison Solidaire. Cette collecte a été lancée lors de l’Assemblée Générale et se poursuit au fur et à mesure des accueils.

Parler de la Maison Solidaire

Après une pause repas bien méritée, les participants ont repris le travail en 3 sous-groupes pour travailler autour de la question « En quoi la Maison Solidaire est-elle utile pour le territoire et ses habitants ? » La première étape consistait à lister les arguments, la seconde à construire un argumentaire à partir de ces éléments, et enfin à faire vivre cet argumentaire en jouant différentes scénettes de mises en situation. Une manière de finir la journée avec un peu d’humour, tout en renforçant notre boite à outils et nos compétences.

Rendez-vous samedi 7 novembre de 9h30 à 16h30 pour la seconde journée !