Vendredi 15 octobre, 34 personnes étaient présentes à l’Assemblée Communautaire de la Maison Solidaire, notre instance d’échanges, de débat et de prise de décisions collectives. Une reprise de cette instance qui a été souvent mise en stand-by dernièrement en raison de l’impossibilité de rassembler due au Covid…

Voici un résumé des échanges et décisions qui ont été prises :

  1. Création d’un poste de Conseiller Numérique

Un dispositif national a été lancé en avril pour lutter contre l’illectronisme en France : les Conseillers Numériques. En effet, 13 millions de français sont éloignés du numérique. Une aide d’état et un cadre règlementaire permet donc aux collectivités et association de recruter un Conseiller Numérique pour agir concrètement sur le territoire.
La Maison Solidaire, après avoir trouvé les co-financements nécessaires auprès de partenaires agissant en faveur du numérique, s’est donc positionnée pour créer ce poste sur une durée de 18 mois à temps plein. L’idée est d’avoir une personne en mesure d’accompagner les habitants dans l’usage du numérique au quotidien, à travers différentes portes d’entrées : L’accès aux droits, la scolarité, les loisirs, la recherche d’emploi, les réseaux sociaux…

L’Assemblée Communautaire ayant jugé utile et nécessaire de développer cette action, la création d’un poste de Conseiller Numérique a été validé à l’unanimité. Un appel à candidature est actuellement en cours de rédaction et sera diffusé début novembre. Création d’un groupe de travail sur ce poste.

     2. Rénovation et Réaménagement du couloir d’entrée

Nous en parlons depuis plusieurs années, le couloir d’entrée / d’accueil de la Maison Solidaire pose problème : les peintures sont défraichies, le fond est encombré, l’affichage y est désorganisé… Bref il n’est pas accueillant et mal exploité. Tout le monde est d’accord, il faut agir !

Proposition 1 : Repeindre les murs et le plafond, repenser l’affichage de l’information, refaire les panneaux d’affichage, installer des portes documents, et transformer l’espace de stockage du fond en espace ressource. (Co-financement CAF et soutien Dz Habitat)

L’assemblée valide cette proposition.
Création d’un groupe de travail pour réfléchir et organiser ce travail dès à présent.

Proposition 2 : Arrêter la collecte des vieux journaux. En effet, cette collecte est responsable de l’encombrement du couloir, et l’organisation est difficile à tenir pour les évacuer au fur et à mesure dans la benne de stockage située dans une cave d’immeuble. Aujourd’hui, il y a 10 points de collecte sur Douarnenez, et ça ne nous rapporte plus beaucoup d’argent (entre 230 et 250€ par an). Pour libérer le couloir, c’est donc essentiel (d’autres solutions étudiées ne sont pas plus convaincantes).

L’Assemblée valide cette proposition avec 44% d’abstention.
Cela nécessite d’organiser la transition de cette collecte, en informant à l’avance des autres points de collecte sur la ville. L’arrêt sera donc effectif au 31 décembre.
Consulter la liste des autres points de collecte à Douarnenez

Proposition 3 : Achat d’une Tablette interactive grand format, qui permettra de proposer une information supplémentaire à l’accueil, diffusion de photos, d’infos, de comptes rendus… en plus de l’affichage classique. Cela peut également être un moyen de se familiariser avec le numérique. (Financement CAF)

L’Assemblée ne valide pas cet achat ; plusieurs freins sont soulevées :
Quel fonctionnement exactement, qui et comment cet équipement est géré, crainte que le numérique ne prenne trop la place de l’affichage d’information accessible à tous, trop de consommation d’appareil électroniques

Mise en place d’un groupe de travail pour faire des propositions concrètes, aller au Centre Social de Rosporden voir celle qu’ils on récemment installé, et revenir avec une proposition plus précise à l’Assemblée Communautaire de décembre.

    3. La Transition Ecologique à la Maison Solidaire

Participation au Comité Consultatif de la Transition Ecologique de la ville de Douarnenez :

En avril, nous avions candidaté à ce Comité, pour que la Maison Solidaire se fasse la voix d’une partie de la population sur les questions de Transition Ecologique. C’est Catherine et Armel qui y siègent au nom de notre association, et plus particulièrement sur la thématique des Mobilités. En période de Covid, nous n’avions pas collectivement validé leur mandat.

L’Assemblée valide donc à l’unanimité le mandat de Catherine et Armel pour représenter la Maison Solidaire au Comité municipal.

Création d’un Groupe Projet Transition Ecologique interne à la Maison Solidaire

Depuis 2012, nous développons des actions dans ce sens (à l’origine de la Place des Possibles) , mais sans définir de ligne conductrice. Nous proposons donc, à la fois pour venir soutenir notre présence et nos positions au Comité municipal, mais aussi et surtout pour porter une politique écologique sur l’ensemble des actions de la Maison Solidaire, créer un groupe d’habitants qui y réfléchira, partagera, enquêtera, proposera. Un nom un peu plus attrayant à ce groupe sera à trouver. En parallèle, nous rejoignons le groupe régional Transition Ecologique et Citoyenneté, porté par la Fédération des Centres Sociaux de Bretagne

L’Assemblée valide la création de ce groupe qui devra s’être constitué d’ici la prochaine assemblée de décembre.

Etude sur les mobilités des quartiers :

En lien avec les 2 points présentés juste avant, et pour donner un sens à notre représentation au Comité de Transition Ecologique de la Ville, nous proposons de lancer une grande enquête participative pour comprendre comment les habitants des quartiers de Kermarron et Bréhuel se déplacent, vers les différentes zones d’attractivité de la ville : pour la santé, l’accès aux droits, l’emploi, mais aussi la scolarité, les loisirs, l’alimentation… et ainsi mettre en avant les problématiques de mobilité existantes et proposer des solutions concrètes et adaptées aux besoins de ceux qui vivent ces déplacements au quotidien. Cette démarche est à construire avec les participants.

L’Assemblée valide cette étude qui sera à mener par le groupe transition écologique fraichement créé, en 2022.

   4. Echanges Européens

Le 14 mars 2020, Olga, habitante de Kermarron et coprésidente de l’association, devait partir au Danemark pendant 1 semaine, dans le cadre des Echanges Européens portés par la Fédération des Centres Sociaux. Le Covid et la fermeture des frontières avait empêché ce séjour.

Aujourd’hui, ces échanges sont de nouveau possibles. Elle participera donc au prochain Echange, du 7 au 13 novembre, qui se passera en Italie, avec comme thème d’étude « La culture comme levier de l’engagement citoyen « . Elle sera accompagnée par 5 autres participants Bretons. Et elle ne manquera pas de nous faire un retour de ces échanges à la prochaine Assemblée en décembre.

L’Assemblée avait déjà validé le principe d’un départ en 2020
Bon voyage Olga !

Rendez-vous pour la prochaine Assemblée Communautaire le Vendredi 3 décembre à 18h !